Poll'n Kesako ?

Foire aux questions

La coopérative en pratique

Qu'est-ce qu'un supermarché coopératif et participatif ?

C’est une alternative à la grande distribution classique, qui propose des produits durables et de qualité à des prix attractifs : le but n’est pas de réaliser du profit. Ses membres sont à la fois propriétaires (car ils disposent d’une voix en assemblée générale), travailleur·euse·s-bénévoles (car ils participent à la gestion du magasin), et client·e·s.

La coopérative n'étant pas encore juridiquement créée, il n'est pas encore possible d'effectuer de virement pour devenir officiellement coopérateur·rice. Ce formulaire marque votre volonté de devenir coopérateur·rice dès que cela sera possible : nous vous recontacterons fin mai avec les modalités de paiement de vos parts.

Comment se passe le travail des membres dans la coopérative ?

Chaque Coop’Client·e s’engage à travailler 3 heures toutes les 4 semaines au sein du magasin. Les membres s’inscrivent à un créneau horaire fixe (par exemple, un lundi toutes les 4 semaines, de 16 à 19h). Ces créneaux seront définis en fonction des horaires du magasin. 

Nous sommes actuellement occupés à travailler avec un groupe de bénévoles sur le futur ROI (Règlement d’Ordre Intérieur) qui régira le fonctionnement du magasin et la participation des membres. Celui-ci devra être approuvé par les membres lors de la première AG de la coopérative.

Comment m'investir dans le projet dès maintenant ?

Si vous souhaitez vous investir bénévolement dans le développement du projet, vous pouvez nous contacter à cette adresse : membres@polln.be

Devenir membre

Pourquoi lancer un appel à coopérateur·rice·s avant d'être une coopérative ?  

Cet engagement de votre part à devenir coopérateur·rice nous permettra de savoir si Poll'n Coop peut se concrétiser : c'est simple si vous êtes 300 Coop' Client·e·s et qu'on atteint 40.000 € de parts, on crée la coopérative et on ouvre le supermarché.

Pour cela, rien de plus simple : prendre une part de la coopérative en y investissant une certaine somme d’argent. Il existe différents types de parts, correspondant à différents profils de coopérateur·rice·s.

Les   parts A  (25€) sont destinées aux personnes physiques souhaitant faire leurs courses chez Poll’n. Nous vous encourageons à investir 100 € (4 parts) afin d’assurer la pérennité du projet. Cependant, l’aspect financier ne doit pas être un frein à votre participation et vous pouvez ne souscrire qu’une part à 25€. Il est toujours possible de souscrire à d’autres parts par la suite, si vous le souhaitez. Le plafond est fixé à 5000 € (200 parts). En plus de l’investissement financier, les coopérateurs·rice·s s’engagent à travailler 3h toutes les 4 semaines, afin de participer au fonctionnement de Poll’n.

Les  parts  B sont réservées aux personnes morales, en l'occurrence des associations ou entreprises partageant les mêmes valeurs que Poll'n, souhaitant mettre en place un partenariat. Pour plus d'information, veuillez prendre contact avec membres@polln.be.

Les parts C  (25€) sont destinées aux personnes physiques ou morales, concernées par la finalité sociale de la coopérative et souhaitant apporter leur soutien financier, sans accéder au magasin. Le montant minimum que nous conseillons d’investir est de 250 € (soit l’équivalent de 10 parts à 25€), cependant tous les soutiens sont importants et vous pouvez ne souscrire qu’une part à 25€. Un plafond est fixé à 5000 € (200 parts).

Tou·te·s les coopérateur·rice·s (parts A, B et C) disposent d’une voix lors des assemblées générales. En effet, selon les principes coopératifs, une personne est égale à une voix, peu importe le nombre de parts souscrites.

La part A, couplée à un investissement en temps dans le magasin, permettra l’accès au supermarché que Poll’n Coop va mettre en place.

La coopérative n’étant pas encore créée, il n’est pas encore possible d’en souscrire une part. Si vous voulez favoriser la création de celle-ci, nous vous invitons à remplir un formulaire qui marque votre volonté d’investir dans la coopérative à sa création et nous vous recontacterons ensuite avec les modalités de paiement. Les informations et le formulaires sont accessibles

La coopérative n'étant pas encore juridiquement créée, il n'est pas encore possible d'effectuer de virement pour devenir officiellement coopérateur·rice. Ce formulaire marque votre volonté de devenir coopérateur·rice dès que cela sera possible : nous vous recontacterons fin mai avec les modalités de paiement de vos parts.

La coopérative n'étant pas encore juridiquement créée, il n'est pas encore possible d'effectuer de virement pour devenir officiellement coopérateur·rice. Ce formulaire marque votre volonté de devenir coopérateur·rice dès que cela sera possible : nous vous recontacterons fin mai avec les modalités de paiement de vos parts.

Non, Poll’n est un projet à finalité sociale. L’objectif n’est pas de réaliser du profit, ni de rémunérer les coopérateur·rice·s. En prenant part au capital financier de Poll’n, vous participez à son développement. Ni ristournes, ni dividendes ne seront accordés. 

Oui, si vous quittez la coopérative, votre investissement peut vous être remboursé. Le remboursement sera effectué sur une période variable allant de 0 à 24 mois selon la disponibilité des liquidités de la coopérative. Aucune plus value n’est possible : vous récupérerez la somme investie.  

Il est possible de bénéficier du mécanisme du tax shelter.  Dans ce cadre, une réduction d’impôt jusqu’à 45% est prévue pour les personnes investissant dans le capital de jeunes entreprises.

Le/la  coopérateur·rice doit conserver les parts de la coopérative pendant 4 ans au minimum, sauf si la sortie est imposée par des conditions extérieures (comme une faillite, par exemple). En cas de sortie volontaire avant cette période de 4 ans, l’avantage fiscal devra être remboursé au prorata du nombre de mois entre la sortie et 4 ans.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site du SPF Finance.

Une équipe de coopérateurs, accompagnés d’experts financiers, a travaillé sur le plan financier et sur le business plan. Ces derniers sont robustes et ont résisté à des hypothèses négatives.


Toutefois, le risque zéro n’existe pas. Si la coopérative fait faillite, il est possible qu’elle ne puisse rembourser ses coopérateur·rice·s. Néanmoins, le risque est limité pour plusieurs raisons : les dépenses (les coûts salariaux, par exemple) évolueront en fonction de la santé financière de la coopérative. La plupart des investissements sont amortissables. Il est possible de revendre les biens achetés en cas de faillite. Enfin, la gouvernance participative de Poll’n coop permet un contrôle démocratique et multiple des comptes.

Grâce au capital apporté par ses membres, Poll’n peut/pourra tendre vers son indépendance financière pour aménager le supermarché à venir et réaliser les investissements nécessaires à l’évolution du projet.

Quelle sera l'utilisation des éventuels bénéfices de l'activité ?

Les éventuels bénéfices seront réinvestis dans la coopérative afin de pérenniser le projet, au même titre que les parts des coopérateur·rice·s : rémunération des employés, amélioration de la structure ou encore réduction de la marge.

Si je ne suis pas sûr d'être sur LLN l'année prochaine, quelle part choisir?

Si vous doutez de quelle part prendre, préférez prendre des Parts A. En effet, la seule chose négative qu'il puisse arriver est que suite à plusieurs mois d'absence au magasin, votre compte soit "Gelé", c'est tout.